Jean-Pierre Vallarino, le Yoda de la carte!

J.P. Vallarino le yoda de la carte!

C'est par cette accroche que nous aimerions commencer la présentation de ce très grand monsieur!
C'est un personnage mystérieux et très discret, vous ne le verrez surement pas dans un numéro de street magie ou de table hoping car simplement il n'aime pas cela, ce n'est selon lui pas de la magie.
Son principal public? les magiciens pardis!
En effet il préfère faire de la magie dans des conditions optimales et se sentir à la maison devant un public d'intéréssés uniquement. 
C'est un personnage qui parle avec beaucoup de franchise et va droit au but, on peux s'en appercevoir lorsqu'on lui demande comment il a débuté la magie, il répond: "Rien de spécial, j'ai commencé la magie comme beaucoup de gens , en ayant vu un magicien. C'etait quelqu'un presque de la famille et un jour il est venu au magasin de mes parents et sous mes yeux il a fait disparaitre une pièce, j'avais 17-18 ans."

Sa magie, ses pensées, son constat:

Il aime mettre de la musique dans ses tours, deteste le genre de prestation ou les magiciens expliquent ce qu'ils font: "je sors l'as du jeu, je le remet dedans et il disparait"
Meme si il avait commencé la scène il préfère le close up 
Meme si son image en dit le contraitre il n'aime pas se coller une étiquette, il le dit: ce n'est pas un spécialiste , ce n'est pas un expert.
il aime les cartes et s'en est spécialisé.
Ce qu'il trouve dérangeant dans la magie c'est qu'il y a trop peu de bons magiciens.
Sur 70 millions d'habitants il y a uniquement 25000 magiciens c'est terrible, c'est un échec... Il n'y a pas eu de releves dans les clubs.
Il faudrait recadrer les choses, il y a un énorme effort à faire pour relever le niveau des clubs, il faudrait des gens talentueux et pleins d'énergie qui mettraient la tete dedans.
La magie existe à partir du moment ou il y a de la technique.
Toute la magie qui existe sans technique nous amène au constat de maintenant , les clubs ne marchent pas, il n'y a pas de techniques... c'est incontournable.
Le secret de la magie c'est le travail.

 

 

Ses conseils

Il a un unique conseil ce serrait d'aller dans les cartes car il adore les cartes et surtout bien aborder la technique car elle est génératrice de beaucoup de joies elle ouvre des horizons monumentaux.
Regardez les familles qui ont été recensées comme la disparition, le voyage, l'apparition , la transformation...
Ce sont des familles tres porteuses, le public adepte directement...tout cela est impossible à faire sans la technique.
Donc il faut vraiment foncer dans la technique car elle sera source d'ouvertures dans pleins d'autres trucs.
Oui c'est chiant, mais à force de filer des gimmicks ca va bien un certain temps.
LE seul conseil sera donc que vous alez dans ce coté du travail de la technique.
Les bouquins en priorité car ca fait fonctionner à tous les niveaux, des que l'on est un amateur averti le DVD devient dangeureux car elle va former une clientele passive.
Il ne faut pas reproduire ce que l'on voit.
Il faudra bien choisir des gens neutres comme lui meme dans les DVD pédagogiques.
L'avantage d'un bouquin est bien la: impossible de prendre, de copier le style, la personalité de l'intervenant.
Le DVD est un complément au livre uniquement.
Par contre le DVD pour recenser les techniques va vous faire gagner du temps!

jean-pierre-vallarino-magicien-yoda-star-wars

En résumé JP Vallarino apporte une belle touche esthétique avec des gestes bien chorégraphiés, vu son élégance et son Look méditerranéen.

Biographie

Jean-Pierre Vallarino est d'abord photographe, avant de devenir illusionniste; à l'âge de 18 - 19 ans, un ami de ses parents lui fait un tour de pièce qui le subjugue. Il s'inscrit alors dans un club de magie niçois où il y reste deux ans. Entre 1970 et 1971, il rencontre le « professeur » Philippe Fialho qui, avec Jacques Tandeau, a fait venir de grands magiciens américains en France (dont notamment Dai Vernon, Fred Kaps (en), Ed Marlo (en) et John Hamman (en)), dans une villa de la Côte d'azur où J.-P. Vallarino a pu bénéficier de leur présence et de leurs présentations. Après le départ de Fialho, il s'éloigne de l'illusionnisme et arrête de pratiquer pendant une quinzaine d'années.

Dans les années 1980, suite à une rencontre avec Richard Vollmer, il recommence à s'y intéresser et devient professeur de magie dans l'Association Nice-magie. Il n'y reste que quelques années, avant de fonder le Topic Magic Club, une association indépendante1. Pendant une dizaine d'année, il monte successivement quatre magasins de magie (chacun durant approximativement deux ans) sur Nice et donne des cours de magie des pièces et des cartes. Il sort en 1990 la cassette Cartes fantaisies qui le fait connaitre à travers le monde. Richard Ross l'incite alors à aller se présenter au concours de la FISM à Lausanne, qu'il gagne avec sa routine Champagne. Il abandonne alors son métier de photographe pour se consacrer à l'illusionnisme.

Prix

1991 : Prix Mondial à la FISM, routine Champagne.

Orientations artistiques

Jean-Pierre Vallarino recherche avant tout l'esthétisme, l'élégance et la fluidité. Trouvant les boniments souvent décevants, il préfère généralement présenter ses tours en musique.
Il est fasciné par la technique et le travail : « La technique est génératrice de beaucoup de joie », « Le secret c'est le travail »1. Il cherche à esthétiser ses gestes, et limite les procédés de manipulation comportementale (en général liés au langage).
Son public est essentiellement un public de magicien. Vallarino n'aime pas la magie événementielle (séminaires, galas, restaurants) car pour lui table-hopping et magie de cocktail sont, par essence, toujours présentés dans de mauvaises conditions (debout, peu de place, gens distraits...), ce qui limite les possibilités et nuit à l'esthétisme. Il préfère faire de la magie en se sentant chez lui, avec des spectateurs intéressés venus d'eux-mêmes, ce qui lui permet de choisir son atmosphère et de scénariser ses tours.

Livres

Concerto en pièce majeures - 96 p. (avec la collaboration de Lawrens Godon)

Brochures

  • Le Rumba Count, 1999 - Joker Deluxe (ISBN 978-2-912566-17-1) (co-écrit avec Éric de Brocart, Valéry Vial)
  • Le Rumba Count - 2ème édition augmentée - 48 p. (co-écrit avec Éric de Brocart, Valéry Vial)

VHS / DVD

  • Cartes fantaisies, Méphisto, ca. 60'
  • (en) Card fantasy, Méphisto, ca. 60' (version anglaise de Cartes fantaisies)
  • Bébel Vallarino : Inspiration, Arteco Production, French Collection, ca. 190'
  • Marlo Vallarino & Carlos Vaquera : Inspiration, Arteco Production, French Collection, ca. 190'
  • Balles éponges
  • La Carte Ambitieuse
  • Comptages
  • Contrôles
  • Contrôles II
  • Forçages
  • Fioritures
  • Tours automatiques
  • Empalmages
  • Faux Mélanges
  • Dai Vernon - Inspiration
  • Rendez-Vous
  • La Célèbre Routine des 3 Gobelets
  • le V double
  • L'Encyclopédie des Pièces Vol. 1
  • L'Encyclopédie des Pièces Vol. 2
  • L'Encyclopédie des Pièces Vol. 3
  • Les Secrets de la Magie des Cartes Vol. 1
  • Les Secrets de la Magie des Cartes Vol. 2
  • Les Secrets de la Magie des Cartes Vol. 3
  • Les Secrets de la Magie des Cartes Vol. 4
  • Les Secrets de la Magie des Cartes Vol. 5
  • Les Secrets de la Magie des Cartes Vol. 6
  • Rumba Count
  • Ultimate As Mc Donald
  • Ultimate Cartes Folles
  • 100 % Techniques de Pièces
  • Best Of Séminaire
  • L'encyclopédie des techniques de Cartes
  • L'Encyclopédie des tours de Cartes
  • L'Inspecteur Mène l'Enquête

Suivre J.P. Vallarino sur la toile:

Le site internet Vallarino

sources: wikipedia, chop-cup.com, virtual magie

Allez écouter son interview donné par Xtremillusion

Notez cet article:
Bernard Bilis, l'Einstein de la cartomagie
Conseil sur le Roughing fluid + routines par Craig...

Articles en lien

 

Note Globale (0)

0 sur 5 étoiles

Participant à cette conversation

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.